WILLY VAN ROOY / ENCENS n°34 – 2015

photo 1‘Dans cette fameuse série ‘paparazzi’ où je cours comme une folle publiée dans le VOGUE, je suis complètement en transe. L’hélicoptère me poursuit, mais je suis comme téléguidée par l’image que Helmut Newton m’a décrite au préalable. J’adorais Hans Feurer, même s’il était parfaitement l’inverse d’Helmut. Vous n’aviez jamais l’impression de le rendre heureux. Les séances duraient des heures, au point que votre ego de modèle commençait à s’étioler. C’est drôle, parce que j’ai travaillé plusieurs fois avec lui. Et à chaque fois, j’ai pensé que c’était la dernière’.